Catherine Emery

Maître Reiki / Reiki Karuna
Praticienne Access Consciousness

L'alignement

Texte publié sur ma page Facebook le 3 octobre 2018


Cela fait plusieurs fois depuis le début de la semaine que l’on me demande « est-ce que je peux faire les bonhommes allumettes ? », « tu crois que ça peut aider ? », « mais ça ne va pas interférer avec ton soin ? »... du coup comme cela revient, je partage mes réflexions ici pour toucher le plus grand nombre.

Voilà ce que j’en pense, vraiment.
Ce n’est pas une question de protocole, de technique.
Ce n’est pas une question de mettre une bougie ou de faire les traits qui relient les chakras avec les bonnes couleurs.
Ce n’est pas une question de faire le bon nombre de traits, de faire un ovale bien ovale tout autour.
Ce n’est pas une question de le faire tel ou tel jour, ou même un nombre précis de fois par problématique.

Voilà de quoi il est réellement question, comme dans chaque acte ou chaque parole énoncée : il est question ici d’alignement.

*************************************
Vos pensées, vos paroles et vos actes doivent être alignés.
*************************************

Qu’est-ce que cela veut dire en pratique ?
Tout simplement que ce que vous faites doit être l’exacte représentation de ce que vous dites, qui doit également être la suite parfaite de ce que vous pensez.

Imaginez : vous faites les bonhommes allumettes juste après avoir dit « tiens, c’est la lune descendante, je devrais faire les bonhommes allumettes », mais que votre pensée dit « de toute façon je ne sais même pas à quoi ça sert ce truc, tout le monde en parle, et puis je l’ai déjà fait avec Tonton Henri et ça n’a rien changé »... comment cela peut-il fonctionner ?
Autre exemple : vous serrez la main de quelqu’un qui vous a blessé en disant « non mais t’inquiète pas, tout va bien », mais que votre tête a juste envie de lui crier dessus à quel point vous avez été blessé... non seulement vous vous mentez, mais vous ne dites pas la vérité. Aucun des deux, vous et l’autre, ne sera dupe, et la poignée de main ne servira pas à grand chose.

Voilà ce qui est important : l’alignement de votre pensée, de la parole qui suit et de l’acte qui en découle.

Alors ce n’est parfois pas facile, car notre ego est si fort qu’il peut nous faire croire que tout est en place.

J’ai recommencé à regarder la série « Lie to me », dans laquelle les micro expressions du visage ou encore la manière dont on se tient peuvent trahir ce que l’on pense, ce que l’on ressent. Et dans cette série, il y a une équipe de spécialistes qui arrivent à voir tout ça.
Apprenez à être votre propre expert, demandez-vous si quelque chose en vous ne trahit pas votre manque d’alignement.

Avant d’agir ou de dire quelque chose, demandez-vous si votre corps est lourd (dans ce cas c’est un mensonge) ou léger (allez-y foncez !). Cela vous aidera.

Peut-être que cela remettra en question beaucoup de vos actions et cela peut sembler déprimant au départ.
Mais cela permet aussi de se rendre compte à quel point nous ne nous respectons pas nous-mêmes.
Et puis cela peut aussi être gênant dans la relation à autrui, car d’une personne qui accepte beaucoup de choses, on peut sembler devenir plus difficile.

Attention toutefois, cela ne veut pas dire qu’il faille envoyer paître tout le monde ! Loin de là. On peut arriver à exprimer nos envies, ou dire que l’on n’a pas envie de faire qqc sans pour autant devenir violent verbalement.

Voilà ce que je propose aussi lors de mes accompagnements, arriver à vous faire voir ce genre de choses. Mettre la doigt sur ça qui se cache derrière une demande qui parait simple.
Je ne fais pas que des soins énergétiques. À votre demande, je vous écoute plus longuement et vous accompagne afin de vous faire retrouver votre pouvoir intérieur.
N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Vous pouvez partager ce texte, mais dans son intégralité et en citant l’auteur, à savoir moi 😊

With love 💕
Catherine


Écoute ton coeur

Texte publié sur ma page facebook le 1er octobre 2018


Écoute ton cœur.

Ici le soir c’est souvent la tornade avec 4 enfants.
Depuis qqs jours, pendant le repas du soir je lance un « allez, on se dit au moins une chose qui nous a rendu heureux ou nous a fait plaisir ou qu’on a bien aimé aujourd’hui. »

Cela permet plusieurs choses : on doit chercher en soi quelque chose de positif. On n’a pas le choix que d’écouter les autres puisque c’est chacun à son tour. Écouter l’autre va nous aider à penser à quelque chose d’autre de positif auquel nous n’aurions pas pensé.
Généralement nous faisons 2 tours de table complets, ensuite il peut y avoir une ou deux idées de plus mais ça s’arrête. Ça dure moins de 5 minutes.

Voilà ce que j’ai remarqué, voilà ce qui se passe en moins de 5 minutes : l’ambiance change totalement. On peut passer en moins de 30 secondes d’une ambiance électrique à une ambiance joyeuse de partage. Les attitudes physiques aussi, que ce soit corporel, gestuel ou sur le visage. Les conversations qui suivent sont très détendues et nous sommes plus à l’écoute des autres. Il y’a beaucoup moins de tensions !!!
L’après repas est également moins houleux (brossage de dents, toilettes et pyjama... sans compter essuyer la vaisselle et la ranger).

Si vous essayez, n’hésitez pas à venir raconter vos expériences.
Moi je crois bien que je vais continuer !!

Bonne soirée 💕💕⭐️⭐️
Catherine


Accepter que tout ne va pas toujours bien...

Texte publié sur ma page facebook le 1er octobre 2018


« Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. »

Albert Camus

Oui nous avons parfois l’impression que tout va mal, que nous sommes au ralenti, que rien ne pourra refleurir.
Nous avons toutes et tous la possibilité de sortir cette vision trop négative.
Cela ne veut absolument pas dire que nous devons rejeter tout ce qui nous arrive, surtout si c’est désagréable et inconfortable.
Nous pouvons choisir (car tout est question de choix) d’aller voir ce que ces choses inconfortables réveillent en nous, afin de comprendre comment nous fonctionnons.
Nous pouvons choisir de manière consciente de nous retourner vers nos parts d’ombre, de les regarder en face les unes après les autres, de les connaître et de les reconnaître.
Une fois que ce travail est en route, une fois que nous acceptons d’agir comme cela, alors nous pouvons sortir de cet hiver...
Ils nous faut quotidiennement allumer nos parts d’ombre pour pouvoir les voir, sinon c’est elles qui prennent le contrôle.

Je ne valide pas ce qui est exprimé dans le courant new age où tout est beau, où le doute n’existe pas, où la colère est interdite. Non.
Faire cela c’est un peu jouer au serpent dans le livre de la jungle « aie confiance, tout va bien », cela ne fait que nous endormir.

Lors de mes accompagnements, je ne suis pas là pour vous dire que je vais m’occuper de tout et que tout ira bien.
Je vous accompagne afin que vous puissiez retrouver votre propre force. L’énergie que j’envoie est une aide précieuse mais en rien une guérison en soi.
Évidemment l’énergie fait du bien, elle redonne de la motivation, elle réactive votre propre force, elle aide à faire ressortir des choses, elle va en éliminer d’autres, et certaines douleurs peuvent également disparaître.
J’agis en connaissance, j’agis avec amour, avec rectitude, avec bienveillance.

Alors si vous avez cette envie de reprendre votre propre pouvoir, si vous ressentez cette insatisfaction de ne pas savoir où vous êtes, je serai ravie de vous accompagner.

Vous avez la possibilité de reprendre votre propre pouvoir.
Vous pouvez « aller mieux » mais cela reste votre choix.

N’hésitez pas à me contacter en mp ou par téléphone au 0662114146 pour un accompagnement.

With love 💕
Catherine


Le conformisme

Texte publié sur ma page facebook le 29 septembre 2018


Un grand classique à voir et à revoir, le cercle des poètes disparus.


Tous ceux qui l’ont vu se souviennent du prof qui monte sur la table et dit de changer de point de vue.

Mais vous souvenez vous de la tirade sur le conformisme ?


Je vous invite à jouer cette courte vidéo, elle est pleine d’enseignement.


Create your own sushine

Texte et photo publiés sur ma page facebook le 1er septembre 2018


N’attendez pas que les autres créent l’espace pour vous recevoir.
N’attendez pas que les autre valident qui vous êtes.
N’attendez pas, sortez de l’attente et soyez votre propre créateur.
Cela ne veut pas dire rejeter les autres, mais soyez le fondateur de votre vie.

With love 💕
Catherine

*** Vous pouvez partager le message et la photo mais n’oubliez pas d’en citer la source ***

La patience du cheminant

Texte et photo publiés sur ma page facebook le 10 août 2018


Le chemin n’est pas facile.

Si l’on imagine qu’il y’a un but précis alors cela génère de l’impatience, la peur de ne pas y arriver, cela peut faire remonter en nous une sorte de perfectionnisme mal placé etc...

Si l’on se rend compte que le cheminement en lui-même est le but, cela peut apaiser notre impatience et nous permettre de rester ouvert aux choses qui se présentent à nous, les synchronicités, accepter notre imperfection... même dans l’inconfort.

Le chemin est quelque chose de personnel, personne ne pourra cheminer à votre place, mais vous pouvez être aidé, guidé. Vous pouvez trouver qqun qui saura répondre avis questions et qui vous permettra de trouver VOS réponses... cette personne ne vous donnera pas de réponses toutes prêtes.
Et aller chercher cette aide n’est pas un signe de faiblesse mais d’humilité. C’est une force.

Patience...
Si vous restez ouverts à la vie, ce qui doit se présenter à vous de présentera.
Mais cela ne veut pas dire qu’il faut rester inerte. Continuez d’avancer !

With love 💗
Catherine


Prendre soin de son corps

Texte publié sur ma page facebook le 7 août 2018


L'empereur Meiji (qui régna sur le Japon de 1868 à 1912) a écrit 125 poèmes appelés gyosei.
Le Docteur Usui, fondateur du Reiki Usui que je pratique, les utilisait dans ses rencontres Reiki. Cela aidait les étudiants à se concentrer sur l'essentiel.
Ce sont des leçons de vie qui éclairent l'esprit.


14. Kusuri

Iku kusuri
Motomemu yorimo
Tsunemi mi no
Yashinaigusa wo
Tsumeyo tozo omou


qui pourrait se traduire par (traduction tirée de l'ouvrage " la quintessence du Reiki")


14. Médicaments

Au lieu d'acheter
Un grand nombre de médicaments
Il vaut mieux prendre soin
De votre (propre) corps


Le message est d'une simplicité enfantine.
Nous avons la fâcheuse tendance à essayer de nous soigner de manière symptomatique avec la médecine traditionnelle.
Mais sur le long terme nous ne pouvons soigner uniquement les symptômes, il faut revenir à la source.
Et c'est un choix que nous avons : écouter notre corps, écouter les signaux d'alarme, travailler sur soi, accepter de se remettre en question.

Le Reiki est non seulement une méthode universelle de soins énergétique, naturelle, mais c'est aussi une voie de développement personnel, un chemin de transformation.

C'est ce que j'essaie de transmettre lorsque j'effectue des séances de Reiki, que ce soit à distance ou en direct, cette compréhension du corps, de la relation étroite entre le corps et là où en est notre esprit, les blocages internes que nous avons.
En refaisant circuler les énergies, et avec les ressentis dont je vous fais part après la séance, vous êtes à même de cheminer vers plus de compréhension de vous-même.

Lorsque nous sommes à l'écoute de nous-même, le chemin s'éclaire.

With Love <3
Catherine


Démonter ses schémas personnels avec l'aide du Reiki

Texte publié sur ma page facebook le 3 août 2018


Lorsqu’une expérience nous laisse une impression forte, et que lorsque la même chose se reproduit alors nous réagissons de la même manière, c’est que nous nous sommes laissés gagnés par des schémas de routine, des automatismes comportementaux.

Pour bien comprendre, ceux-ci commencent à s’inscrire en nous dans la période dite du non-langage (grossesse, première année de vie).
Nous accueillons en nous des réactions émotionnelles automatiques, des jugements spontanés, mais aussi les fonctions corporelles comme marcher ou inflexions de la voix, sauter, danser etc Bref, tout ce qui est possible d’être régulé sans notre conscience.
Nous sommes bien d’accord que certains de ces schémas comme parler, manger, les expressions du visage sont indispensables.
Mais certains autres schémas de routine n’ont souvent plus de raison d’être au fil de notre chemin et ne s’adaptent pas à l’humain au fil du temps. Ce sont bien souvent des réactions inconscientes qui refusent de changer, qui nous rattachent au passé.

Une séance de Reiki permet d’aller en profondeur pour libérer progressivement ces choses qui sont engrammées en nous et permet de rendre plus fluide la circulation d’énergie à l’intérieur de nous.
Il y’a une libération des attachements superflus, des automatismes comportementaux, qui empêchent notre progression et notre ouverture de coeur.
Car rester bloqué dans ces schémas d’attachement, qu’ils soient matériels ou inconscients, nous ferme à qui nous sommes au fil de notre évolution.
L’ego aime être dans une zone de confort et il fera tout pour y rester, quitte à rendre votre évolution inconfortable.

Tout ne se fait pas en un claquement de doigts, c'est un chemin sur lequel on choisi de cheminer.
D'abord nous nous rendons compte de ces schémas une fois qu'ils sont passés. Nous nous mettons en colère contre nous-même pour ne pas l'avoir vu venir. Et pourtant c'est ok !
Ensuite nous nous rendons compte du schéma quand nous sommes dedans, et nos réactions peuvent être... disons... aléatoires. Nous sommes plus dans la réaction rapide que réfléchie. Nous réagissons de manière dysfonctionnelle, et cela ne correspond plus à qui nous sommes. Et c'est aussi ok...
Puis vient le moment où nous voyons le schéma arriver, et nous stressons... comment vais-je réagir ? et nous nous rendons compte que notre réaction n'a rien à voir avec ce que l'on avait l'habitude de faire. Alors nous pouvons être en colère de ne pas être en colère, stressé de ne pas être stressé, triste de ne pas être triste, énervé de ne pas être énervé. Car une fois que le schéma remonte dans la conscience, il reste encore les automatismes comportementaux à détruire.
Après cela, non seulement nous voyons le schéma arriver, mais nous réagissons complètement autrement. Nous nous tournons à l'intérieur de nous et nous nous questionnons sans tensions inutiles. Nous sommes plus réfléchi, nous avons fonctionné avec qui nous sommes maintenant et non pas avec un schéma que l'on pourrait nommé passif-réactif (passif car nous agissons inconsciemment / réactif car cela nous fait réagir instantanément).

Tout au long de ce chemin, le Reiki est une aide précieuse.
Si cela vous parle, n'hésitez pas à commenter et à me contacter pour un accompagnement.

With Love <3
Catherine




Listen to your heart

Texte et photo publiés sur ma page facebook le 17 août 2018


On ne peut espérer bâtir une maison (même si on a les plans, le temps et le matériel) sans mettre la main à la pâte. Et on ne peut bâtir une maison sans avoir de fondations solides. Ensuite viennent les murs, puis le toit. Puis une fois que la maison est construite, alors on peut s’occuper des extérieurs.
Tout part de l’intérieur vers l’extérieur.

Recentrons nous sur qui nous sommes profondément, sans nous soucier de déranger autrui. Écoutons notre symphonie intérieure que nous avons trop souvent laissée de côté.
Plus nous rayonnerons de l’intérieur, plus notre vie nous ressemblera.

Et l’important n’est pas le but mais le chemin.

Catherine 🔥💝


On parle de moi


Merci à Caroline pour son témoignage très complet :

Vous en apprendrez plus en allant lire son article.


http://www.mademoiselle-bien-etre.fr/catherine-emery-guerisseuse/

Merci également à mon amie talentueuse Natacha alias Cranemou qui a eu la curiosité de tester le reiki.

Son billet est à son image, drôle et surtout très honnête.


http://www.cranemou.com/2017/05/reiki-guerisseuse-lyon/



Le lâcher prise

Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.


Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.


Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, c'est-à-dire que le résultat final n'est pas entre nos mains.


Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.


Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.


Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir.




Temps de réflexion positive

Certaines personnes placeront toujours des pierres sur ton chemin.

C'est à toi de décider ce que tu en feras.

Construire un pont ou un mur ?

Rappelle toi que tu es l'architecte de ta vie.


Peu importe ce que tu décideras de faire, 

Assure-toi que cela te rende heureux.